SUIVI - MAINTENANCE CARE

 

protocole de traitement - combien de séances requises ?

PHASE 1 - SOULAGEMENT DU MAUX

Dans un premier temps, le chiropracteur travaille pour apaiser les maux, les symptômes douloureux. La douleur est d'ailleurs le principal motif de consultation en France. Dans un second temps, il corrige la subluxation qui est ou a été à l'origine des douleurs. 

Le plus souvent le soulagement de la douleur et l'ajustement de sa cause vont de paire ou bien se succèdent très vite, car lorsque l'on ajuste un segment douloureux nous activons sur le plan neurologique : les récepteurs du mouvement et nous diminuons les récepteurs de la douleur.

Pour cette phase dans la plupart des cas une seule séance suffit, parfois 2. Mais tout dépend de la chronicité des maux, car plus ils sont présents dans le temps, plus le cerveau est à risque d'intégrer des schémas de douleurs et de défense ( c'est la neuroplasticité ), plus le processus d'ajustement et de réadaptation du corps sera long.

PHASE 2 - STABILISATION

Une fois que les douleurs s'estompent, il faut fixer durablement les ajustements par un entretien régulier, des exercices d'étirements et de renforcements musculaires, mais également intervenir sur la sphère que l'on peut facilement sous estimer :  l'hygiène de vie quotidienne

Le but de cette phase est de nous concentrer sur les zones à protéger contre la récidive et de vous rendre actif dans votre processus de guérison, afin d'optimiser le travail accompli et de le maintenir le plus durablement possible dans le temps.

PHASE 3 - ENTRETIEN

La chiropraxie aide et induit de réels changements dans la vie mais elle ne peut se substituer à l'historique traumatique du corps. Votre colonne vertébrale nécessite un entretien régulier et répété.

En effet, toujours sur un plan neurologique, c'est par la répétition que l'on intègre les bons schémas d'adaptation du corps.

Comme nos homologues dentistes, généralement, les rendez-vous que l'on peut considérer comme relevant de la prévention, s'effectuent au minimum 1 à 4 fois par an

Ce nombre de séances préconisé est de plus en plus pris en charge par les organismes privés de mutuelle ou complémentaires santé, donc n'hésitez pas à vous renseigner.